Travailler

Conditions d’accès au marché du travail

Le fait d’avoir un titre de séjour ne donne pas forcément le droit de travailler en Suisse. Les conditions d’accès au marché du travail varient selon le permis de séjour et le pays de provenance.

Toute personne étrangère au bénéfice d’une autorisation de séjour délivrée dans le cadre d’un regroupement familial peut exercer une activité lucrative.

Citoyen·ne·s de l’UE et de l’AELE

Les citoyen·ne·s de l’Union européenne (UE) et de l’Association européenne de libre-échange (AELE) peuvent en principe travailler dès qu’ils ont annoncé leur arrivée auprès du Contrôle des habitants de leur commune de domicile.

Conditions spécifiques public asile

Pour les conditions plus spécifiques d’accès au marché du travail telles que certains permis liés à l’asile, vous trouverez ci-dessous les informations nécessaires.

Permis F
Depuis le 1er janvier 2019, les personnes titulaires d’un permis F peuvent exercer une activité lucrative dépendante ou indépendante et changer d’emploi et de profession, à la condition que cette activité ait été annoncée auprès des autorités. Le législateur a en effet considéré qu’il était nécessaire d’éliminer les obstacles administratifs à leur accès au marché du travail et de remplacer l’ancienne procédure d’autorisation par une simple annonce de leur activité.
 
Permis N, livret de demande d’asile
Toute activité professionnelle est soumise à une demande d’autorisation. La prise d’un emploi n’est possible qu’après décision positive formelle de la Direction générale de l’emploi et du marché du travail (DGEM).
 
Dès que la personne en procédure d’asile est attribuée à un canton (et quitte le centre fédéral), l’exercice d’une activité lucrative est possible à certaines conditions. Les conditions habituelles de rémunération et de travail doivent être respectées; l’engagement d’un·e requérant·e d’asile ne doit pas contrevenir à la priorité accordée par la législation aux travailleuses et aux travailleurs indigènes (suisses ou étrangers/étrangères vivant en Suisse) et aux ressortissant·e·s de l’Union européenne.
 
Les cantons se réservent en outre le droit de limiter l’activité des requérant·e·s d’asile à certaines branches économiques.
 
L’engagement peut être conclu dans le cadre d’un contrat à durée indéterminée. Il s’interrompt néanmoins en cas de rejet de la demande d’asile.
 
Dès qu’une décision négative sur la demande d’asile entre en force (est exécutoire), la personne n’a plus la possibilité légale d’entreprendre ou de poursuivre une activité lucrative. Si elle occupe un emploi, elle doit le quitter à l’échéance du délai de départ fixé par la Confédération.

Pour connaître les conditions d’accès au marché du travail selon votre permis de séjour, vous pouvez vous référer au Guide de l’emploi disponible sur le lien internet ci-dessous.

Conditions d’accès au marché du travail selon son permis de séjour

Informations complémentaires

Avant de travailler

Plusieurs chemins peuvent vous amener à obtenir un emploi en Suisse. Exercer une activité rémunérée demande souvent des démarches préalables comme la reconnaissance de votre formation et des expériences professionnelles acquises dans votre pays de provenance.

Plus d'informations

J'ai un travail

Les conditions d’engagement, les obligations fiscales et les conventions collectives de travail peuvent paraître complexes au premier abord. Elles sont en réalité plus faciles à comprendre qu’il n’y paraît et indispensables à connaître. Vous trouverez ici les précisions que vous cherchez.

Plus d'informations

Si je perds mon emploi 

Perdre son emploi est une situation à laquelle il peut arriver de devoir faire face. Des institutions, telles que les Offices régionaux de placement (ORP), vous aideront, notamment pour faciliter votre réinsertion dans le monde du travail. Si vous avez le projet de vous mettre à votre compte, le Service de la promotion de l’économie et de l’innovation (SPEI) pourra également vous apporter un soutien.

Plus d'informations

Vous avez des questions spécifiques ?

Vos interlocuteurs privilégiés

La Fraternité du Centre social protestant (CSP) et le contrôle des habitants de votre commune sont là pour vous aider dans vos démarches.

Brochure Bienvenue

Afin de faciliter l’établissement des nouveaux arrivants dans le canton, la brochure «Bienvenue dans le canton de Vaud» (disponible en 16 langues) contient de nombreuses informations pratiques.

Foire aux questions (FAQ)

Cette page regroupe en un coup d’œil les questions les plus fréquemment posées sur diverses thématiques.

En savoir plus

Consultez le site de l'administration

Il contient les informations utiles sur le domaine de l’intégration des étrangers et de la prévention du racisme dans le canton de Vaud qui s’adressent tant aux populations migrantes et suisses, qu’aux professionnels de ces domaines.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Publiée quatre fois par année, la newsletter « IntégrAction » présente les différentes actualités du BCI et de ses antennes régionales (projets, activités, publications, etc.)