Logement

Se loger dans le canton de Vaud

Dans le canton de Vaud, trouver un logement peut prendre du temps et se révéler difficile en raison de la situation tendue du marché de l’immobilier. À noter également que les loyers sont souvent plus chers dans les villes que dans les zones périphériques, c’est pourquoi il est également possible de chercher des logements situés plutôt en périphérie. Les périphéries sont des zones généralement très bien desservies par les transports publics.

Le plus courant est de louer un appartement ou une maison via une agence immobilière (appelée aussi régie ou gérance). Vous trouverez des annonces de logements disponibles en ligne ou sur les sites internet des gérances.

Si vous êtes intéressé·e·s par un logement, vous avez la possibilité de le visiter. S’il vous convient, vous pouvez alors déposer votre dossier de candidature auprès de la gérance. Vous trouverez dans l’annonce en ligne le contact du ou de la locataire ou de la gérance qui vous fera visiter l’appartement. À noter cependant que la visite d’un logement ne garantit pas son obtention.

Conseil

Parlez-en à votre entourage et utilisez les réseaux sociaux.

Attention

Les arnaques à la location d’appartement sont courantes. Méfiez-vous d’une offre qui paraît trop attractive ou de conditions de dépôt de dossier qui vous paraissent anormales. Pour plus d’informations sur les arnaques à la location d’appartement, consultez le site de la Police cantonale vaudoise.

Dépôt de dossier dans une gérance

Si, après la visite, le logement vous a plu, vous pouvez vous rendre à la gérance et déposer votre dossier contenant les éléments suivants :

  • Formulaire d’information de la gérance.
  • Copie de la pièce d’identité et/ou du permis de séjour.
  • Copie des fiches de salaires des 3 derniers mois.
  • Extrait récent de l’Office des poursuites.

Offices des poursuites

  • Attestation d’assurance-ménage et responsabilité civile (pas obligatoire mais demandée).

Autres assurances

  • Si vous ne réunissez pas toutes ces conditions, vous pouvez demander à quelqu’un de votre entourage de se porter garant à votre place.

Pour toute question, vous pouvez vous adresser directement à la gérance.

Contrat de bail et garantie de loyer

Après obtention du logement, un contrat de bail est signé entre le/la locataire et la gérance. Il est souvent d’usage de payer une garantie de loyer, qui équivaut à deux ou 3 mois de loyer, dans les 30 jours. Vous avez deux possibilités en fonction de vos moyens financiers :

  • Vous rendre dans une banque avec le contrat de bail, une pièce d’identité et ouvrir un compte bancaire « garantie de loyer » à votre nom. Vous pourrez y déposer la somme demandée qui sera bloquée jusqu’à la remise du bail.
  • Faire appel à une connaissance ou à une société de cautionnement qui se portera garante pour vous. Le montant de votre garantie de loyer sera pris en charge par la société de cautionnement que vous aurez choisie. En contrepartie, vous devrez vous acquitter de primes annuelles, soit environ 5% d’un montant équivalent du triple du loyer mensuel.

État des lieux, loyer et charges

À votre entrée dans l’appartement, lors de l’état des lieux, veillez à ce que tous les dégâts commis par l’ancien·ne locataire soit constatés et à demander des travaux si nécessaire. Le loyer du logement se paie à la fin du mois pour le mois suivant. Sur la facture du loyer, vous trouverez également des frais additionnels qui représentent les charges locatives (chauffage, entretien) ainsi que d’autres frais provenant des services industriels (électricité, eau). Certains loyers comprennent les frais de charges. Vous payez alors des frais anticipés. Le ou la propriétaire est tenu·e d’établir un décompte détaillé, au moins une fois par an et, en fonction de vos dépenses, on vous remboursera ou on vous demandera un supplément en fin d’année. Comme toutes les factures, le décompte des charges doit faire l’objet d’un contrôle attentif.

Formalités douanières

Afin de pouvoir emporter vos biens depuis l’étranger (meubles, voiture, etc.), vous devez transférer votre domicile en Suisse. Puis, lors du déménagement, vous présenterez au bureau de douane :

  • Un bail à loyer ou un contrat de travail en guise d’attestation.
  • Le formulaire douanier 18.44 «Traitement de douane des effets de déménagement». Les frais liés à ces démarches peuvent être déduits de vos impôts.

Administration fédérale des douanes

Inscription au contrôle des habitants de votre commune

Dans les 8 jours qui suivent votre emménagement, vous devez vous inscrire au Contrôle des habitants de votre commune.

Association vaudoise des contrôles des habitants et bureaux des étrangers

Le personnel du guichet vous accueillera et répondra volontiers à vos questions en lien avec votre installation dans la commune (autorisation de séjour, école, garde d’enfants, déchetterie, etc.). N’hésitez pas à leur faire part de vos questions.

Résilier son contrat de logement

Le contrat de location peut être résilié par le ou la locataire et par le ou la propriétaire. Les échéances et les délais à respecter figurent dans le contrat. Les locataires désirant quitter leur logement doivent résilier leur bail dans les délais convenus par écrit et idéalement par courrier recommandé.

Si vous êtes marié·e ou en partenariat enregistré, la résiliation est uniquement valable si les deux personnes habitant le logement l’ont signée.

En général, le préavis pour un logement est de 3 mois. La résiliation doit impérativement parvenir au bailleur ou à la bailleuse avant l’échéance (au plus tard un jour avant le début du délai de résiliation). Le délai de résiliation est généralement indiqué dans le contrat de bail; si tel n’est pas le cas, il faut observer les délais légaux en vigueur dans le canton.

Si vous avez l’intention de quitter votre logement en dehors des délais prévus dans le contrat sans devoir payer votre loyer jusqu’à la fin du bail, vous devez proposer un ou une autre locataire que le bailleur ou la bailleuse ne puisse raisonnablement refuser : ce ou cette locataire doit être solvable et disposé·e à reprendre votre bail aux mêmes conditions. Le bailleur ou la bailleuse dispose de 30 jours pour examiner si le ou la locataire proposé·e remplit les conditions du contrat de bail et peut s’acquitter du loyer.

Conseil

Aide au logement

Si, pour des raisons financières ou sociales, vous avez des difficultés à trouver et/ou à conserver un logement stable, vous pouvez faire appel à la Fondation Le Relais et aux structures Rel’og, afin de bénéficier de leur aide. Toutes leurs prestations sont entièrement gratuites et ouvertes à toutes personnes dans le besoin.

Fondation Le Relais
Permanences Morges
Grand-Rue 82
1110 Morges
021 804 88 11
 
Rel’og
Ouest lausannois
Avenue de la Poste 3
1020 Renens
021 923 35 38
relog.renens@relais.ch
 
Vevey
Rue de Lausanne 17
1800 Vevey
021 923 09 20
relog.vevey@relais.ch
 
Yverdon-les-Bains
Avenue Haldimand 8
1400 Yverdon-les-Bains
021 923 35 30
relog.yverdon@relais.ch
 
Association de défense des locataires (ASLOCA)
 
En cas de problème avec votre propriétaire ou votre gérance, l’Association suisse des locataires (ASLOCA) offre une aide juridique et des conseils moyennant une cotisation de 70 fr. par an. Vous pourrez en bénéficier en adhérant à l’association. Cette adhésion vous donnera le droit à des renseignements en matière de droit du bail par téléphone, des consultations juridiques sur rendez-vous, un soutien dans vos démarches liées à votre logement. À noter que certaines prestations ne sont pas comprises dans la cotisation annuelle et peuvent engendrer des frais supplémentaires.

Bon à savoir

Le ou la locataire a des droits. Il ou elle peut par exemple contester le montant de son loyer. L’association suisse des locataires (ASLOCA) est là pour conseiller les locataires dans cette démarche.
 
Plus d’informations

ASLOCA Vaud
 
Broye Vaudoise
Avenue de la Gare 9
Case postale 16 | 1522 Lucens
021 906 60 45
 
La Côte
Chemin des Plantaz 13a
1260 Nyon
022 361 32 42
 
Lausanne
Rue Jean-Jacques-Cart 8
Case postale 56 | 1006 Lausanne
084 017 10 07
 
Montreux - Est-Vaudois
Avenue des Alpes 5
Case postale 1024 | 1820 Montreux
021 963 34 87
 
Morges
Rue de la Gare 3
Case postale 24 | 1110 Morges 1
084 017 10 07
 
Nord Vaudois
Avenue des Sports 28
Case postale 92 | 1401 Yverdon-les-Bains
084 017 10 07
 
Renens
Rue de Lausanne 31b
1020 Renens
084 017 10 07
 
Vevey-La-Tour-de-Peilz
Rue du Simplon 40
Case postale 38 | 1800 Vevey
021 922 79 62

Hébergement d’urgence

Si vous vous trouvez en situation difficile, des hébergements d’urgence existent et sont proposés par différents services et associations.

Le Portail Caritas
Propose des hébergements d’urgence et des appartements de transition
Plus d’informations
 
Le Hublot
Centre d’hébergement d’urgence de la Riviera / Sleep-in
Rue du Clos 8,
1800 Vevey
021 921 49 00
[email]lehublot@caritas-vaud.ch[/email]
 
La Lucarne
Centre d’hébergement d’urgence du Nord vaudois / Sleep-in
Curtil-Maillet 23,
1400 Yverdon-les-Bains
024 420 33 84
[email]lalucarne@caritas-vaud.ch[/email]
 
Association Sleep-In
Centre d’hébergement d’urgence lausannois
Chemin de l’Usine-à-Gaz 10
1020 Renens
021 625 66 77
[email]admin@sleep-in.ch[/email]
 
Étape Saint-Martin
Centre d’hébergement d’urgence lausannois
Rue Saint-Martin 16
1003 Lausanne 
021 315 72 69
 
La Marmotte
Centre d’hébergement d’urgence lausannois
Rue du Vallon 17
1005 Lausanne
021 311 79 12
[email]marmotte@armeedusalut.ch[/email]
 
Poste de l’Arc Lémanique
Rue de la Louve 10
1003 Lausanne
021 312 73 52

Logements subventionnés

Certaines communes du canton de Vaud proposent des logements subventionnés destinés aux locataires de condition économique modeste.

En effet, pour pouvoir bénéficier d’un logement subventionné, les locataires doivent répondre à des conditions de revenu, de fortune et de taux d’occupation (nombre d’occupant·e·s par rapport au nombre de pièces du logement). Tous ces critères seront évalués lors de la demande de logement subventionné afin de juger si oui, ou non, vous êtes en mesure de pouvoir bénéficier de ce type de logement.
 
La liste des logements subventionnés dans le canton de Vaud est mise à jour régulièrement. Si vous avez besoin de conseils et d’informations à ce sujet, renseignez-vous auprès de la Direction du logement (DIL).
 
Direction générale du territoire et du logement (DGTL) 
Rue Caroline 11 bis
1014 Lausanne
021 316 64 00
info.logement@vd.ch

Aide individuelle au logement (AIL)

L’aide individuelle au logement (AIL) est octroyée dans certaines communes du canton. Elle fournit un soutien financier direct aux familles qui :

  • Disposent de moyens suffisants pour subvenir à leurs besoins.
  • Doivent supporter une charge locative trop importante par rapport à leurs revenus.
  • Ne perçoivent ni le revenu d’insertion (aide sociale vaudoise) ni les prestations complémentaires à l’AVS/AI.

L’AIL est calculée en fonction de la situation familiale, des revenus et du loyer du ménage. Les critères d’octroi de l’AIL sont définis au niveau cantonal. Certaines communes ont complété ces bases légales par des conditions spécifiques. L’AIL est accordée durant 12 mois renouvelables.
 
Liste des communes et les liens vers les demandes d’AIL

Tri des déchets

La Suisse est l’un des pays européens où la production de déchets par habitant est la plus importante. Pour cette raison, il est essentiel que le système de gestion des déchets soit efficace. Cela permet d’éviter de polluer l’environnement et tous les autres désagréments liés à un dépôt « sauvage » des déchets.

En Suisse, environ deux tiers des déchets sont constitués de matières pouvant être recyclées. C’est notamment le cas pour le verre, le carton, l’aluminium, certains plastiques et les déchets organiques. Ces derniers contiennent plus de la moitié de leur poids en eau et il est donc préférable de ne pas les brûler. Trier ses déchets permet de faire des économies et de préserver l’environnement. Pour cette raison, il est essentiel de respecter les informations qui suivent dans ce chapitre. La plupart des communes pratiquent la «taxe au sac». Les habitant·e·s doivent acheter des sacs-poubelle taxés dans les magasins et sont invité·e·s à trier leurs déchets afin de préserver l’environnement. Dans certaines communes, la taxe n’est pas sur le sac-poubelle mais il s’agit d’une taxe au poids.
 
Les sacs-poubelle taxés doivent être utilisés pour les ordures ménagères (non recyclables) et placés dans les conteneurs situés dans le quartier d’habitation. Les déchets recyclables, encombrants ou dangereux sont quant à eux éliminés gratuitement si vous vous rendez à la déchetterie la plus proche de votre domicile. Pour y avoir accès, dans certaines communes, il faut demander (soit au Contrôle des habitants, soit sur le portail internet de la commune) un formulaire pour recevoir une carte personnelle donnant l’accès à la déchetterie.
 
Certaines communes organisent un ramassage mensuel des déchets encombrants et distribuent un calendrier avec les dates de ramassage en question.
 
La plupart des immeubles/quartiers sont dotés de containers pour jeter le verre, le papier et les déchets végétaux. Les centres commerciaux récupèrent en général l’aluminium, le PET et les piles usagées.
 
Les appareils électroniques peuvent être rapportés gratuitement et sans obligation d’achat à tout point de vente de ces appareils (ordinateurs, téléphones portables, télés, électro-ménager, hi-fi, etc.).
 
Plus d’informations
 
Bon à savoir
Certaines communes proposent l’exonération de la taxe au sac à certaines conditions (par exemple pour les familles ou les ménages à faible revenu).

Quelques règles de bon voisinage

En particulier dans les immeubles locatifs avec plusieurs appartements, il est important d’entretenir de bonnes relations avec le voisinage. Il faut notamment :

  • Respecter les voisin·e·s en évitant par exemple de faire du bruit le dimanche et le soir à partir de 22h et en respectant également leurs propriétés privées ainsi que les lieux communs.
  • Ne pas stationner sur des places
    «Visiteurs».
  • Respecter le planning établi pour les usagers et les usagères de la buanderie et veiller à son rangement et à son nettoyage après utilisation.
  • Déposer ses ordures à l’endroit prévu à cet effet et participer au tri sélectif.
  • Veiller à ce que vos animaux n’importunent pas le voisinage par leurs cris et qu’ils ne salissent pas les lieux communs.

Le rôle du concierge

Le ou la concierge ou gardien·ne d’immeuble joue un rôle essentiel dans le bon fonctionnement d’une copropriété. Il ou elle s’assure que le règlement et les règles de sécurité de l’immeuble en copropriété soient bien respectés. En même temps, il ou elle s’occupe de la maintenance des parties communes de l’immeuble. Il ou elle sert également d’interlocuteur ou d’interlocutrice et d’intermédiaire entre les résident·e·s et les copropriétaires et vous pouvez sans hésiter vous adresser à lui ou à elle pour toute question en lien avec votre lieu de résidence.

Si votre immeuble ne possède pas de concierge, vous pouvez contacter votre gérance.
 
Conseil
La fête des voisins est organisée le dernier mardi de mai dans certains quartiers de quelques communes vaudoises. C’est l’occasion de faire connaissance avec les habitant·e·s de son quartier.

Loisirs et vie sociale